Pierres fines et précieuses du monde

L'extrême droite - Origines

Polar déconnant cherche éditeur

Marine Le Pen Marine Le Pen, de son vrai nom Marion Anne Perrine Le Pen (à ne pas confondre avec sa nièce Marion Le Pen), est une femme politique française, actuelle présidente du Front national, née le 5 août 1968 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine).
Marine Le Pen est la benjamine des trois filles de Jean-Marie Le Pen, président du Front national (FN) de 1972 à 2011, puis président honoraire du FN depuis lors, et de sa première épouse Pierrette Lalanne. Elle est baptisée le 25 avril 1969, à l’église de la Madeleine, par le père Pohpot. Son parrain est Henri Botey, un proche de Jean-Marie Le Pen. Ses parents se séparent alors qu'elle a 17 ans, en 1984.
L’événement prend une tournure médiatique dont elle vit très mal certaines péripéties. Élève au lycée Florent-Schmitt de Saint-Cloud, elle étudie par la suite le droit à l'université Paris II-Assas où elle obtient une maîtrise en droit (mention carrières judiciaires) en 1990, puis un DEA de droit pénal en 1991. Durant ses années à l'université, elle prend part au Cercle national des étudiants de Paris (CNEP), un mouvement étudiant proche du Front national, dont elle est un temps la présidente d'honneur.
En 1992, elle obtient le certificat d'aptitude à la profession d'avocat (CAPA) et devient avocate au barreau de Paris. Elle plaide alors régulièrement devant la 23e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris qui juge les comparutions immédiates. Elle rapporta qu'elle fut amenée, dans ce cadre, à défendre des étrangers en situation irrégulière. Elle est inscrite au barreau de Paris jusqu'en 1998, date à laquelle elle entre au service juridique du Front national.
Marine Le Pen a été mariée à Franck Chauffroy, dirigeant d'entreprise ayant travaillé pour le Front national, et dont elle a trois enfants (Jehanne, Louis et Mathilde). Ses trois enfants ont été baptisés dans l'église catholique traditionaliste de Saint Nicolas du Chardonnet. Divorcée en 1999, elle s'est remariée avec Éric Lorio, ancien secrétaire national du FN aux élections et ancien conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais, dont elle est divorcée également.
Son compagnon est aujourd'hui Louis Aliot, vice-président du Front national et secrétaire général du parti de 2005 à 2010.
Premiers pas
Adhérant au Front national en 1986 à l'âge de 18 ans, elle se présente à sa première élection lors des législatives de 1993. Âgée de vingt-quatre ans, elle est la candidate du Front national dans la 16e circonscription de Paris qui se trouve dans le 17e arrondissement. Elle recueille 11,10 % des voix derrière le député sortant Bernard Pons qui est réélu dès le premier tour avec 63,14 % des votes, et le candidat socialiste Jean-Luc Gonneau (11,85 %).
C'est en 1998 qu'elle obtient son premier mandat politique en tant que conseillère régionale du Nord-Pas-de-Calais, élue dans le Nord sur la liste conduite par Carl Lang. En 1998, elle entre également au service juridique du Front national qu'elle dirige jusqu'en 2003. À partir de 2000, elle siège au sein du bureau politique, l'instance dirigeante du mouvement. Lors de la crise que traverse le parti à la fin des années 1990, elle adopte la ligne « TSM » (« Tout sauf Mégret ») aux côtés de Jean-Claude Martinez, Roger Holeindre et Bruno Gollnisch.
En 2000, elle prend la tête de l'association Génération Le Pen, fondée en 1998 par son beau-frère Samuel Maréchal, qu'elle renomme Générations Le Pen, dont le but reconnu est la « dédiabolisation » du parti.

Graines de bitume, enfants de la rue, Tananarive ******* Mokana, orphelinat à Fianarantsoa